Danzer vend ses activités d’exploitation forestière en RDC – que fera son successeur ?

Après des mois de suspense, c’est maintenant officiel : le groupe allemand Danzer vend sa filiale Siforco.

La Siforco gère plus de 2 millions d’hectares de concession forestière en République Démocratique du Congo. Toutes ses opérations sont vendues au groupe américain Blattner Elwyn (GBE) depuis le 23 février. Cette vente signe la fin de 40 ans de présence de Danzer en RDC, 40 années marquées par de nombreux conflits sociaux et une dégradation continue des forêts naturelles.

Le groupe Danzer pourrait échapper à la justice

A l’automne dernier, les militants de Greenpeace dénonçaient sur le port de Caen les exactions commises par Danzer et ses employés dans la communauté de Yalisika, en RDC.

Nous révélions le rôle de Danzer dans les violences subies par la communauté de Yalisika : un villageois – Frédéric Moloma Tuka – est mort, et plusieurs femmes ont été violées, y compris des mineures. D’autres personnes ont été battues, tandis que 16 personnes ont été arrêtées et emmenées.

Un plainte au civil a été déposée par la communauté villageoise contre la Siforco et son chef de chantier. A peine la déclaration de vente signée, ce même chef de chantier, que plusieurs témoins ont vu payer les militaires le soir des évènements, s’envolait pour l’Europe. Par souci de justice pour les populations de Yalisika, le groupe Danzer doit répondre des actes de ses employés et de sa filiale Siforco devant la justice congolaise.

Quelle leçon pour les forêts du Congo ?

Dans son communiqué annonçant la vente, Danzer affirme que le repreneur poursuivra les efforts engagés pour la protection des forêts.

Pourtant, quelques jours plus tard, le Groupe Blattner Elwyn annonçait clairement son intention de ne pas poursuivre dans la voie de la certification FSC (Forest Stewardship Council, mécanisme garantissant une gestion durable au point de vue environnementale et sociale des forêts).

C’est le mythe de la “gestion durable des forêts” qui s’effondre : encouragée à grand renfort de subventions et de prêts bonifiés par les bailleurs internationaux, dont l’Agence française de développement (AFD), cette pseudo “gestion durable” montre une fois de plus ses limites. Les compagnies pillent les forêts, exploitent les populations, empochent les bénéfices et tirent leur révérence .

Et demain ?

Le nouveau propriétaire de la Siforco n’est pas inconnu de Greenpeace puisque nous dénoncions en 2008 des activités de vente de bois illégale par une autre filière du groupe en RDC.

Greenpeace attend aujourd’hui du Groupe Blattner Elwyn qu’il s’engage sur les points suivants :

Rendre les concessions de la Siforco situés dans des aires protégées pour que puissent s’y développer des projets de conservation et de gestion communautaire

Mettre en place des projets crédibles d’aménagement et de gestion concertés avec les communautés locales

S’engager à ne pas exploités les paysages de forêt intacte et les forêts à haute valeur de conservation dans ses concessions

Mais le meilleur moyen de préserver les forêts naturelles du bassin du Congo, c’est encore de renforcer les outils de contrôle, et de soutenir les initiatives de conservation locales. Il est temps que l’AFD et les bailleurs internationaux remettent sérieusement en cause leur politique de soutien à l’industrie du bois tropical.

Vos commentaires

Poster un commentaire

51 commentaires pour « Danzer vend ses activités d'exploitation forestière en RDC - que fera son successeur ? »

Je suis pour qu'il n'y est aucune exploitation de foret à des fins de confort, c'est à dire que Monsieur et Madame X est leur beau meuble en bois tropicale.

Cependant, puisque l'on ne peut pas faire autrement, il est obligatoire que dans ce commerce soit garantie UNE GESTION RESPONSABLE ET DURABLE de ces environnements forestier magnifique.

Petit détail orthographique :-)
A l'avant-dernier paragraphe, c'est "exploitER" et non "exploitÉS".

Merci pour tout, GP !

Et pour le premier point demandé par GP à Danzer, c'est "situÉES" et non "situÉs" :-)

Vous pouvez supprimer mes coms !

@ GPF38 avec tout le respect et sans vouloir heurter les diptères, sur l'avant dernier paragraphe il manquerait plutôt "(dé-)considérer comme" avant "exploités", mais il faudrait trouver un mot plus fort que considérer ? Merci en tous les cas de contribuer à la qualité de ce qu'on peut lire ici, ça change du spam produit par les lobbyistes par ailleurs :-)

Après avoir détruits une grande partie de la forêt dont il a aussi craissé un grand trou sur le sol "c â d, pillé": les bois, animaux etc... Et maintenant il vois plus ses intérets dans cette partie,
En laissant la communauté en place dans la désastre, Et si possible, est-ce que GPF n'est peu pas lui(Danzer) poursuivre dans toutes les crimes qu'il a commis sur la forêt?

3 mois de vacances, au moins 3 semaines pour réagir suite à l’annonce officielle de cession, 3 semaines à se creuser la tête pour inventer des trésors de mauvaise foi. Et malgré tout des fautes d’orthographe et des erreurs à la pelle :
- « Nous dénoncions en 2008 des activités de vente de bois illégale par une autre filière du groupe en RDC » : raté, ce n’est pas le même groupe, GBE n’a aucune activité forestière et SAFBOIS n’en est pas une filiale…
- « A peine la déclaration de vente signée, ce même chef de chantier … s’envolait pour l’Europe ». ben non, il est parti depuis longtemps, sans lien avec cet évènement, il a pris une retraite bien méritée.
- Vous laissez entendre que SIFORCO serait responsable de la « dégradation » continue des forêts. Les études récentes montrent l’inverse, il n’y a aucune corrélation entre concession forestière et déforestation ou dégradation en RDC. (Non, Blaise, Danzer n’a pas laissé un « grand trou », il reste de la forêt là où quelques bois ont été récoltés, et l’essentiel de2 millions d’ha gérés par SIFORCO n’est même pas encore exploité.)

Bravo aux responsables « forêt » de Greenpeace France qui ont dû passer trois semaines de nuits blanches pour pondre ce superbe article !

« Ne pas exploiter les paysages de forêt intacte », vous devriez écrire plutôt « les paysages que Greenpeace a défini comme intacts »… car c’est très loin d’être l’avis des scientifiques. En pratique, comme Greenpeace a tout ou presque classé comme intact dans les concessions de SIFORCO, cela revient à y interdire tout prélèvement. De quoi va vivre SIFORCO, comment va être remboursé l’achat par GBE et comment vont être payés les milliers de salariés ? Grand mystère…

« Mettre en place des projets crédibles d’aménagement et de gestion concertés avec les communautés locales » Mais quelle excellente idée ! Que fait Greenpeace pour cela à part sauter sur sa chaise comme un cabri ? Pour le moment, en Afrique Centrale, les expériences de gestion communautaire ont été un fiasco, cela ne marche pas, mais des choses sont à faire en effet dans ce sens, alors chers amis toujours très critiques, passez donc un peu à l’action.

Pourquoi Greenpeace ne se réjouit pas de ce grand succès du départ de Danzer, après les avoir harcelés durant des années ? C’est quand même un peu grâce à Greenpeace que Danzer jette l’éponge, que des milliers d’employés se sont retrouvés en chômage technique, que des populations ont protesté contre la cessation de la seule activité économique de leur région (Blaise, c’est le départ de SIFORCO que les populations locales voient comme un désastre), et peut-être que demain la RDC sera pillée par des exploitants informels agissant en toute illégalité. Déjà, le bois de RDC ne vient presque plus en Europe, GBE vendra surement sous d’autres cieux que ceux brumeux de Caen. Greenpeace n’a aucun soutien localement et désormais une influence extrêmement réduite sur les consommateurs des bois de RDC, et donc surement plus moyen du tout d’infléchir en quoi que ce soit la politique forestière de RDC ni d'infléchir ce que "fera son successeur".

Ne soyez pas magnanimes, il y a de quoi se réjouir de ce beau succès. Après 3 semaines d’intense réflexion, on était en droit d’attendre mieux !

__qi arsl qi

Il n'y a aucune concession de SIFORCO située "dans des aires protégées", il suffit de consulter l'atlas fait par l'ONG WRI pour le constater. Mais bien sûr, quand on a décidé comme Greenpeace de défendre des idéologies au détriment de la vérité, on n'en est plus à un mensonge près.

J ai un rhume. Merci au gars qui a laisse un long email. Je connais fort mal la situation du bois. Autour de moi, il y en a bcp....mais bcp....et j en suis tres tres content. De maniere generale, on peut quand meme considerer que si les Africains pouvaient beneficier, faire fructifier le produit de leur travail pour leur compte et etablir une relation marchande avec les pays qui ont Besoin de bois, celA serait semble t il souhaitable...Il serait bienvenu que cesse le pillage des forets par des groupes etrangers qui depuis déjà bien longtemps ont aflame l afrique et lui ont pris ce que ce continent pouvaient offrir aux speculateurs. Les resources planetaires ne sont pas inepuisables. J ai travaille en UK ou nous avons fait une Porte...avec du bois exotique dont mon "patron" savait que possiblement, ce bois venait d un chantier ou des gardes armes a la Kalashnikov patrouillaient afin de repousser de quelconques autochtones voulant reconquerir ce qui leur avait ete ravis. La porte etait belle mais j ai eprouve un sentiment etrange qu un gars en pleine possession de ces moyens intellectuels et fort de la connaissance qu il avait des ravages de la deforestation mondiale puisse au nom du profit tolerer d acheter un bois dont la tracabilite est equivoque. Je ne connais pas cette compagnie....danzer...en effet il serait dommage que des illegal loggers Viennent desormais couper ce qui devrait être preserver, ou gere...une chose est sure...les Africains, dans leur majorite, ne tirent guere de profit des ressources que danzer leurs vole...ou volait. J ai eu pour Ma part l occasion de survoler la malaysie...et aussi lors de ce voyage de pouvoir marcher pour la premiere fois dans une foret tropicale. La vision de centaines d hectares si ce n est de milliers d hectares de palmiers plantes la car de peu scrupuleux locaux ont ete achete par de peu scrupuleux occidentaux est cauchemardesque. Difficile de faire comprendre a un consomateur en angleterre ou en France que l heure est venue de ne plus acheter les produits vendus par nos supermarches, veux qui sont fabrique a base d huile de Palme. En ce qui concerne la traite du bois...l information circule tres mal car la verite est tue...en ce qui concerne votre commentaire pleurnichard de dire que des centaines d employs sont desormais menaces ou remis en cause, je Pense qu il est temps d arreter de brandir cet argument pueril a la face di monde. Danzer a peut être eu toutes les occasions d Exercer un peu plus dignement son activity et le CEO a du se laver les mains de bien des conflits. Si j ai le temps, je me pencherai davantage sur ce complexe probleme mais je suis heureux en attendant d avoir lu les reactions ainsi que le contenu du site greenpeace sur ce sujet. Merci bien.

"J ai un rhume", soignez vous bien. Ce que j'apprécie dans votre mail, c'est la franchise de reconnaître votre méconnaissance. Je pars du même principe, quand je ne connais pas, je ne fie pas aveuglément aux avis des autres même s'il est séduisant et "facile", je cherche à me faire le mien. Dans ce cas précis, je connais très bien la question, mais bien sûr, je ne demande à personne de me croire sur parole. Il y a des choses faciles à vérifier, par exemple le fait que les concessions de SIFORCO ne sont pas situées dans des aires protégées contrairement à ce qu'affirme Greenpeace. La preuve est faite déjà que le mensonge n'est pas un problème pour Greenpeace.

@ b GP

__r protg ou r pas protg ??

01010101, avec l’expérience, je finis par arriver à vous comprendre -> Pas aire protégée, voir http://www.wri.org/tools/atlas/map.php?maptheme=drcforest

Au passage on voit aussi sur cette carte le réseau routier d’exploitation, qui fait apparaître la proportion extrêmement réduite des concessions SIFORCO déjà parcourue par l’exploitation, même si celle-ci s’est quelque peu étendue depuis la date des images satellites utilisées.

En complément, afficher les images satellites (en déplaçant le curseur de transparence), on voit que la forêt est toujours là, même sur les territoires parcourus en exploitation.

Les affirmations contraires de Greenpeace ne sont que propagande mensongère au service de leur idéologie.

__il fera pire o mieux pareil pillage et maSSacre

01010101, pure diffamation

__ql q'l soit dfendre 1 organisation pyramidal/vrtikle est pure tromperie anti-écolo

__EXEMPLE :

-des "entrepriz" fabriqent des éoli'n, cit m'en 1 dont le rev'nu est = entre ses tecnici1 de surface et 1gnieurs (patrons pdg actionnr banqiers lobbies remrciés "medef" 10ou)

Danzer fait partie des cinq plus grandes sociétés d'exploitation et de commerce du bois en Afrique centrale, dont son origine viens dans un pays dite démocratique de l'Europe.
Qu'est-ce que Danzer à fait( ou contribuer) durant ces 40 ans au sol de la Rd Congo?
(sache qu'après l'indépendance, en 1960 l'économie de la Rdc étais forte, dont: 1Zaïre = 2dollars américain.
En 2005, l'un de des partenaires commerciaux du Danzer à été arrêté et condamné en prison pour la violation d'un embargo onusien sur la vente d'armes)

La relation entre pillage et massacre (avec une allusion scandaleuse, surtout envers une entreprise allemande) et salaires comparés des techniciens de surface et ingénieurs m'échappent totalement.

Danzer a en tout cas fait infiniment plus que Greenpeace pour la RDC.

Dans le doute, il faut s'abstenir de s'en réjouir.
Tant que nous ne connaîtrons pas les intentions de cette nouvelle Entreprise nous devons restés vigilants.
Mais il y a quand même de quoi s'en inquiéter.

__très jeune j'ai port 1 "bob", 1posé par le grand de la bande pro-marine amériqn !!

-avant cela en primr claSS étude 17/18h à 11ans il me sugra de le masturb drri'r (faisant écrans) les bl kzes de table dcolier 2places en bois, -ql bois ??- à l'anci'n, taillée dans la maSS, et, ce gars surface corps clr/poils sombre fut en algrie parachutiste larb1 du colonialisme, ctait prdu durant "ses" claSS dans les pyrénées chute à parachute etc ....

__après "bob", "klot" militr pour le nid des colons milliardr de franSS

__1 entrepriz bidouille pour l-mm actionnr banqiers lobbies patrons pdg, si "danzr" "dans le bon r" a fait bi1 + pour la -rdc- qe GP apolitic ax'c sur le globale, l l'a pour laids dictateurs corrompus de rdc pas pour le peuple, faisant et refaisant selon ses bezo1 à coups de "coups dta" laid pouvoirs

__"danzr" a vendu ce q'il a volé o peuple viré des ses tr, conduite écocidr dni du rél écolojc

__rev'nu = pour tous avec ou 100 papir avec ou 100 "travail", ni fron1/3 ni frontex

c'est vraiment scandaleux pour moi après 40 ans d'existence en RDC, le Group Danzer se voit fermer ses portes suite aux accusations graves de Greenpeace, ce dernier qui en soit ne contribue à rien au dvpt socioéconomique du Congo si ce n'est que critiquer sans solution fiable.
Je viens de finir mon stage professionnel à la SIFORCO chantier forestier Bumba K8 objet des accusations, dans mes enquêtes socioéconomiques, il s'avère que la siforco n'a pas une police, au contraire c'est la police congolaise pour protéger les biens et services de la société a fait recours à la force à l'egard de même Congolais.
le GDanzer laisse de nombreux chômeurs, qui ne gagneront des accusations de greenpeace

Cette fermeture laisse cas même à réfléchir
Pourquoi seulement à près 40ans le Groupe Danzer se trouve obliger de fermer ses portes pour avoir été accuser par Greenpeace. Faut-il dire que la SIFORCO a été correcte avec la loi pendant 40 ans pour se donner le plaisir d’être frapper par celle-ci. Au peuple congolais d'analyser le fait

Oulala, je vois que notre ami Bob est énervé.
Peut-il nous énumérer ce que le groupe Danzer a fait pour la RDC (carrément)... ? ? ?
D'après ce que j'ai pu lire ça et là, Danzer ne s'en va pas à cause de Greenpeace... ce serait accorder beaucoup de pouvoir à l'ONG en RDC notamment... à priori, ils réorientent leurs investissements, leurs activités, comme le font des fabriquant de bagnoles, les sidérurgistes ou les fabriquants de portables... il cherchent leurs matières premières ailleurs, vont aller dans des zones ou l'exploitation est plus facile peut-être... le but de Danzer, ce n'est pas une activité philanthropique... c'est une multinationale très rentable qui avait une filiale moins rentable, donc ils délocalisent... c'est stratégique... et ils n'en ont rien à foutre des congolais, malgré ce que tu essaies de faire croire à longueur de message... Greenpeace ne faisait que dénoncer les agissements de cette filiale... ou d'autres entreprises...
D'ailleurs, je n'ai pas cru lire que le groupe Danzer explique qu'il quitte la RDC à cause de Greenpeace... donc mister Bob, il faut se calmer... A la revoyure...

bob, selon l'origine du Danzer, il fallait qu'il contribué à la bonne gestion,mais non à la corruption,tuerie(massacre),destruction des voies publiques, tout ça se sont des trou(psychologique/mental & matériels) qui ont creusé sur le sol congolais. suite!

Oui je suis énervé, c'est difficile de travailler dans ce pays. Ce n'est pas "moins rentable", on y perd carrément de l'argent quand on veut travailler dans les règles pour le moment. Danzer ne délocalise rien, ils cessent simplement une activité.

Ce qu'a fait Danzer, non pas des destructions de voies publiques mais des réhabilitations, par exemple la route au départ de Bumba, grâce à laquelle le transport de biens et des personnes est nettement plus facile. De l'emploi, des milliers de personnes payées nettement plus que le revenu moyen, dans des régions ou les fonctionnaires ne sont pas payés, où il n'y a pas d'autres activités et où les paysans n'ont pas aisément de solutions pour vendre leurs marchandises, des écoles, des centres de santé, des dons divers et variés (parlez-en au père Carlos à Bumba), du transport de biens et de personnes sur le fleuve. En effet, Danzer ne quitte pas à cause de Greenpeace principalement, mais Greenpeace n'a rien fait pour encourager les efforts de l'entreprise la plus vertueuse du pays dans le secteur.

Greenpeace, comme le dit Steven, n'a absolument rien fait de positif, ni rien proposé de concret. C'est tellement facile de faire de la critique son fonds de commerce, tellement lâche aussi.

Quand à ce que propose 01010101, ça me fait penser à quelque chose, c'est quoi déjà? Ah oui, Polpot surement, belle référence.

Je ne suis pas prêt de me calmer face à tant de gâchis. J'espère que Greenpeace ira interviewer dans quelques années les gens des villages autour de Bumba qui regretteront l'époque où SIFORCO était installé là.

bob, après 40ans d'exploitation que seulement il a eu idée d'essaie d'arrangé un peu là où il creusé pour montré qu'il a contribue, Mais un petit question sur ce sujet: Danzer a bénéficié combien des dollars depuis qu'il a commencé a exploité sur le sol congolais?

@ b bob
Quand à ce que propose 01010101, ça me fait penser à quelque chose, c’est quoi déjà? Ah oui, Polpot surement, belle référence.

__GP n'est pas 1oeuvre kritative, j'ai jamais entendu parler de "polpot", ni du pote "popol" et de son popol !!
-vous a-v dit b1 d'100 ?? le N/maSSacrées-és b-b, enfants, vieillards, femmes enceintes, par les dominants o fil des âges dpaSS l'imajnable, et ski a port "polpot" ce sont des gens como bob profondmans/24h pro-pire à tout cr1, pro-nuc, pro-foSSile, climatosceptic, anti-mizr crtes !! sdf dbarrac du centre des villes, enfrmées-és en camps de rétentions

__cqrit sociale solidr retraite - écoloj - égalit - fratrnit - librt, et le tout mondiale, vivre avec son time

__drni'r répons à bob

Cela tombe bien que ce soit votre dernières réponse, car là, j'avoue que je n'ai rien compris. Comment penser agir avec une quelconque utilité quand on n'est pas capable de se faire comprendre des autres?

Les chiffre d'affaires de Danzer étais combien par ans, si vous pouvais avoir un des idée?

2b.m.l.l., je n'en ai pas d'idée très précise, de l'ordre de quelques dizaines de millions de dollars. En bon économiste, vous devez savoir faire la différence entre chiffres d'affaire et bénéfice... qui lui était très largement inférieur, surtout sur les 15 dernières années d'activité. En effet, récolter des grumes, les transporter, payer les salaires, les taxes, tout ça coûte cher.

Merci Bob pour votre précision, car pendant l'époque de mobutu la forêt étais sous leurs main et pendant le période des guerres(1998 à 2001_2003, peut être il contribue aux efforts de guerre"achats des armes"/rebelle), la présence de la Banque Mondial a jouée un grand rôle malgré...+ GP (bravo au militants de GP).
Avec une bonne gestion et toutes les sociétés en place puissent bien respecter la charte d'environnement(zonage,remplacement.... etc), je croit que la Rd congo doit sortie de la pauvreté
"l'environnement se de dégrade à cause de la pauvreté": NON
C'est les autorités Congolaise et leurs sociétés industrielles de bois qui ont en tain de pillé, détruit notre très cher pays: le Congo est un pays riche, il faut vraiment des gens qui respecte la nature pour le bien être de tous le monde.
GP, continu votre mission pour bien de notre environnement, Merci!

Désolé, non, je ne peux pas accepter un tel mensonge. Vu le niveau extrêmement faible de la production des sociétés industrielles, dire qu'elles piller ou de détruire la forêt est un mensonge, que j'espère dû à une mauvaise connaissance de votre part.

Je répète encore: France, 14 millions d'hectares en de l'ordre de 50 millions de m3 produits sans détruire la forêt (au contraire, elle gagne du terrain). RDC, plus de 100 millions d'hectares et 0,4 million de m3 produits par le secteur industriel. Qui peut croire dans ces conditions au mensonge du pillage?

Oui, la pauvreté est la cause indirecte de la déforestation, l'accroissement démographique y est lié (donc le besoin de plus de ressources), et les gens pauvres n'ont pas pour priorité de défricher moins de forêt en améliorant d'eux-mêmes leurs pratiques. L'objectif de la communauté internationale n'est pas le leur, il faut les rémunérer pour qu'ils défrichent moins, il faut aussi les aider à le faire tout en augmentant leurs revenus.

Oui, Bob je suis tout a fait d'accord avec vous, mais la réalité sur le terrain qui peuvent nous témoignés si Danzer avaient eux des bénéfices ou pas. Est-ce qu'il y a vraiment des gardes forestiers qui contrôle bien les zonage de chaque sociétés, car chaque jours il y a des grumes qui flotte sur le long du fleuve congo est d'autre qui sorte vers la R.C.A & Congo brazza , est ont dit que la forêt ancien est intactes?

Je n'ai jamais vu pour ma part aucune grume de SIFORCO passer par la RCA, je ne vois pas bien comment ce serait possible, rien qu'à imaginer le coût de transport. Oui il y a eu des bénéfices, c'est ce que disent tous les gens qui sont allés sur place, la région où était implantée SIFORCO avant la cession va de façon évidente fortement souffrir du départ de l'entreprise. Ne serait-ce que parcqu'elle ne pourra plus évacuer ses productions de maïs aussi facilement vers Bumba ou Kinshasa. Sans compter bien sûr les nombreuses réalisations de SIFORCO: écoles, centres de santé, routes locales et ponts, ...

Vous pouvez aussi faire le choix d'être aveugle et de ne pas voir la réalité en face. Libre à vous...

Je ne vois pas en quoi on pourrait tenir SIFORCO responsable de l'absence de contrôle forestier; S'ils le financent, on va les accuser de corruption...

Autre chose: les forêts intactes, cela n'existe presque pas en Afrique centrale, l'homme a profondément marqué le paysage, déplaçant ses villages pour trouver des terres fertiles, et ne s'est stabilisé que depuis l'ouvertures des axes routiers. Le climat a lui aussi écrit l'histoire de paysages en dynamique permanente. La perturbation liée à l'exploitation est tellement mineure par rapport à ces bouleversements passés. Forêt intacte, cela n'a aucun sens tel que les a défini Greenpeace, ce n'est pas un concept scientifiquement éprouvé, cette une position purement idéologique. Et sans intérêt.

Oui, Bob ,si Danzer est sont filière Siforco travaillai honnêtement, pourquoi ils sont repris ses activité pendant les périodes des conflits & pourquoi ils ne sentent pas gênes lors d'un assaut des militaire&policiers dans localité Yalisika/bumba.
comme la forêt intactes n'existe pas; qu'elle étais ses intérêt durant ce 40ans sur le sol/la forêt Congolaise.

2b.m.l.l, si je comprends bien votre dernière phrase, seules les forêts "intactes" (ce qui ne veut rien dire) peuvent alimenter une activité de récolte de bois. De façon évidente, l'exemple français, entre autres, démontre que ce n'est pas vrai. Oui, Danzer est gêné pas les évènenements mentionnés, et alors? Ils n'en sont pas responsables.

Ok, je ne sais pas s'il on est dans les erreurs ou pas, mais combien de temps vous avez fait au Congo, & dans côté/parti que vous avez passé vos séjours si vous avez aussi un peu des témoignages sur les peuples des différents communautés? Merci Bob!

J'y ai fait des années, dans les entreprises et les villages, je vous rassure. L'intérêt des communautés est qu'il y ait de l'activité économique bien encadré, j'en suis convaincu et elles aussi; Seuls quelques idéologues lointains qui ne connaissent pas les réalités de terrain pensent le contraire, c'est regrettable pour les communautés au final.

OK, Bob, la réalité du passé est celle d'actuelle sont parfaitement différente, mais je vous assures qu'on travail pas pour rien, l'histoire est certain témoignages des anciens chef & vieux de différents communauté peuvent nous éclaircies bien la situation sur le terrain. Le Congo de Kasa-vubu & Lumumba n'est pas celle d'aujourd'hui."la pauvreté détruit l'environnement" Non!
si possible voir l'ensemble de l'histoire du Congo, bon week-end!

@ b 01010101

duo amoureux entre "bob" et "2b.m.l.l." 2 s'p de la raisonnable dvastaSSion fors1/3 q'ils présentent sous des jours doucereux, a-v des sclaves travailleuz et travaileurs bi1 enkdrées-és, ox salr bi1 enkdrés de mizr, vêtus de loqes mode occidentales, à pn de qoi se nourrir (émeutes de la f1) qd ils ne sont pas maSSacrées-és, étrange façon de résoudre la povret, en tout k INACCEPTABLE

pour ses reçourSS, pas 1 mois 100 coup dta en afric, sous l'avidit de l'occident

suite de samedi: Bob, dit-moi dans quelle voie ou passé(sortie) les bois pendant les périodes de conflits?
Des massacres, assassinats, viols sur les mineurs & vieille-femmes & je croit que vous avez fait seulement quelques semaines d'allez retours au Congo, vous connaissez pas l'ensemble du localité Bumba!

Aucun bois n'est sorti pendant la guerre. En revanche, le chantier a été pillé et de nombreux matériels volés à ce moment là. Il y a eu des massacres commis pendant la guerre en effet, mais je ne vois pas le lien avec l'article et avec SIFORCO. Pas de massacre en dehors de cette période de guerre, et SIFORCO n'est nullement impliqué dans des viols et des assassinats. C'est de la pure diffamation. Quand on affirme de telles choses, il faut avoir des preuves.

ok, Bob vous avez totalement raisons,mais Je voulais simplement savoir sur vous,avaient-vous fait combien des années en rdc, et vous étiez hébergé où, camp/cité, combien des villages ce situe dans localité bumba & vous étiez en contacte direct avec les différents peuple des communautés?

2b.m.l.l. J'ai vécu plusieurs années en Afrique centrale et j'y vais encore souvent. Je suis dors plus souvent à l'hôtel ou dans un bon lit que dans les villages, mais ça m'arrive aussi de dormir dans des villages ou des campements. J'ai été en effet souvent en relation avec les villageois, c'est même bien ce que je préfère dans ces voyages.

2b.m.l.l., je dois dire que je ne vois pas trop la motivation de votre question sur mes conditions d'hébergement. Je suppose que vous, de votre côté, vous avez passé des années dans des villages africains, sans eau ni électricité, sans eau courante, avec des toilettes et des douches plus que sommaires, dans des cases au sol en terre battue.

Ok, Bob,vous avez raisons, ben, je ne sais pas si mes questions n'est pas précis? En rdc,à bumba, des années, combiens des villages,n conversation direct... , voir bien mes propos précédent, Merci, bon week-end!

Je ne comprends toujours pas l'intérêt de vos questions. Désolé, je n'ai pas compté précisémment le nombre de jours, de nuits, de villages, de personnes rencontrées. J'ai passé suffisamment de temps sur les routes et dans les villages de RDC, et à discuter avec des congolais de toutes classes pour prétendre connaître assez bien ce pays et ses habitants. Et vous?

Ok, mon cher Bob, je pense que les problèmes d'environnement nous concerne tous, ah, ce bien d'habité dans l'endroit ou les règles de la démocratie est bien assisse malgré ...., mais je crois que vous êtes bien entouré par beaucoups des gens qui vous aimes tellement bien, je crois que vos proches vous aimes biens comme vous aussi,....
je sais que lors de vos voyages pendants les différentes routes, vous avez vu d'autre village qui constitué des 4 familles ou de fois isoles seule dans la brouse/forêt & voir même leurs biens: élevages, champs ou leurs cabanes pour se protéger pendant la tempête etc....
or leurs cultures est liée a ce qu'on nous appelons indigènes, si nous le délogeons aujourd'hui pour les placer où, si les sociétés indistriels continuits a massacre la forêt , sans ce rendre compte de tout les maux qui en train des creuses au monde ...
moi, j'aimerai bien que vous retournez en rdc dans la commune de bumba & voir bien si le petit peuple vont bien dans leurs territoire pendant ce 40 ans de reine de...., bon wk!

Le petit peuple de RDC, comme vous dîtes, ne va pas bien, en effet. Le petit peuple du Bumba ne va pas bien non plus, il va un tout petit peu mieux, oh pas beaucoup, depuis que SIFORCO l'aide un peu. SIFORCO aurait pu faire plus? Je ne sais pas, peut-être. SIFORCO aurait dû faire plus? Pourquoi?

Mais SIFORCO ne pouvait pas financer le développement de tout un pays en ruine. Ben non, je l'ai déjà dit et je le redis, les sociétés forestières industrielles ne massacrent pas la forêt, c'est tout simplement un mensonge de le dire. La forêt est toujours là derrière leur passage, elle fournir toujours les mêmes services aux hommes.

Je ne comprends pas votre raisonnement, où voulez-vous en venir? Je comprends juste que vous êtes bien loin d'être conscient des réalités.

Pourquoi Greenpeace ne s'interroge pas sur les sociétés américaines et leurs méfaits ils faudrait leurs imposer plus de transparence comme il le font pour les société européenne

Les commentaires sont fermés.

Cher(e)s commentateurs(trices),

Greenpeace France fermant ses portes pendant la « trêve des confiseurs », la section de commentaire du blog en fait autant.

Nous vous donnons donc rendez-vous le 5 janvier prochain, pour poursuivre débats, discussions et échanges !

Toute l'équipe web de Greenpeace France vous souhaite une excellente fin d'année.